Le grand retour du cannage dans nos intérieurs

© Studio McGee

Ces derniers temps, on a pu observer un réel engouement pour les matières naturelles et végétales dans la décoration. Cela s’accorde totalement avec le mouvement de pensé actuel de « slow decoration » qui nous amène à acheter de manière plus raisonnée et idéalement des produits locaux mettant en avant l’artisanat ou alors à base de matières recyclées. Le cannage, matériau composé exclusivement de cannes de rotin tressées, s’inscrit totalement dans ce courant.

L’histoire de ce matériau

La tradition du cannage vient initialement d’Asie du Sud-Est, là où poussent plusieurs espèces de palmiers grimpants permettant d’obtenir le fameux rotin. L’écorce de rotin est prélevée, séchée et coupée en fines lamelles de 2 à 4 mm ce qui permet d’obtenir la canne de rotin. Cette canne de rotin est ensuite tressée selon un art ancestral amenant au cannage.

motif du cannage
© Perles & Co

Le cannage a été importé en Europe au XVIIème siècle. Cette matière fut alors utilisée sous le règne de Louis XIV pour le confort qu’elle apportait dans les assise de par sa souplesse mais fut surtout plébiscitée en France à partir de la Régence puis sous le règne de Louis XV.

Le cannage, initialement une technique artisanale, a très vite été mécanisé pour suivre le succès qu’il avait. Le cannage mécanique permet l’obtention de rouleaux pré-tissés mais l’inconvénient est qu’ils sont moins résistants que le cannage réalisé à la main.

Les pièces iconiques en cannage

La chaise n°14

La première pièce en cannage qui bouscula le monde du mobilier fut la chaise en bois courbée n°14 également appelée « chaise bistrot » conçue en 1859 par Michael Thonet durant la Belle époque. Elle fut tout de même vendue à plus de 50 millions d’exemplaires. Michael Thonet était un ébéniste de talent qui travailla sur des techniques de cintrage du bois et sur le procédé d’industrialisation de la fabrication des chaises. Ce visionnaire avait conçu une chaise légère, résistante, facile à monter et pas chère !

cannage
© Côté Maison
chaise en cannage
© Red Edition

La chaise Cesca

Réalisée en 1928 par Marcel Breuer pour Thonet, la chaise Cesca est une absolue icône du cannage. Cette chaise composée d’acier tubulaire et de rotin est l’illustration parfaite du mouvement artistique Bauhaus. Le Bauhaus se caractérise par des meubles de formes simples, épurées et géométriques. Le volumes sont travaillées et les couleurs basiques sont utilisées. La prouesse technique de cette chaise : les calculs de poids permettent de se libérer des pieds arrières et un tube d’acier unique forme l’ensemble de la structure.

Chaise Cesca en cannage
© Design Milk

La table basse Rio de chez Charlotte Perriand

Réalisée en 1962 par Charlotte Perriand lorsqu’elle était au Brésil, la table basse Rio est aujourd’hui éditée chez Cassina. Cette designer phare du 20ème siècle avait à coeur de s’intéresser en priorité aux besoins humaines et concevait le mobilier à partir de matériaux et techniques artisanales. La table Rio (disponible en finition marbre ou rotin) est ronde est constituée de 6 pièces de tailles différentes reconstituant, tel un puzzle, un cercle.

table basse en cannage
© Côté Maison

Le fauteuil Chandigarh

Le fauteuil Chandigarh créé par Pierre Jeanneret a été conçu dans le cadre du projet faramineux de concevoir de toutes pièces les ensembles architecturaux d’une ville entière en Inde. En effet, suite à l’indépendance de l’Inde dans les années 50, le premier ministre indien a confié à Le Corbusier la tâche de créer la nouvelle capitale de l’Inde qui s’appellerait Chandigarh. Pierre Jeanneret, qui était le cousin de Le Corbusier, travaillait dans son agence. Il a donc eu pour mission de meubler les institutions une fois qu’elles avaient été construites. Ce fauteuil est LA pièce iconique de ce projet.

fauteuils en cannage
© Architectural Digest

Le cannage dans nos intérieurs d’aujourd’hui

A la mode dans les années 60, le cannage est de nouveau au goût du jour !

On le sait bien, la mode est un éternel recommencement. Et bien là, c’est au cannage de revenir sous le feu des projecteurs. Son retour avait été annoncé il y a quelques temps au salon de Milan et Maison & Objet par quelques pièces qui n’avaient pas laissé indifférents.

canapé
canapé en cannage

Canapé Hermès réalisé par Noé Duchaufour-Lawrance exposé au salon de Milan en 2016. Ce canapé est plus un objet d’art qu’un meuble envisageable pour son intérieur au regard de son prix (64 000€). Mais il permet de comprendre la beauté du travail de l’artisanat et cette pièce avant-gardiste fût la naissance d’une nouvelle lignée de meubles en cannage.

Comment intégrer le cannage dans notre intérieur et avec quoi l’associer

Il est bon de rappeler que pour garder un intérieur sophistiqué et une certaine harmonie, le cannage doit être emmené en touches dans votre intérieur.

Cette matière permet d’apporter chaleur, légèreté mais également une petite touche exotique à notre intérieur. On peut l’associer avec des matières très industrielles et modernes pour casser son côté rustique ou bien avec des matières naturelles telles que le coton ou le lin. La cannage s’associe aussi bien avec du bois clair qu’avec du bois sombre, du laiton ou du métal noir, du velours ou du lin. Tout est dans l’harmonie est dans le dosages.

Quelques petits exemples …

tête de lit en cannage

© Joli Place

Ici la tête de lit en cannage permet d’apporter une touche exotique à la chambre en écho au papier peint tropical.

Cette décoration représente bien l’idée de « slow decoration » entre les matières naturelles et les objets artisanaux. Le meuble en bois et cannage permet donc de souligner ce style insufflé à cet intérieur.

buffet en cannage
© Claire Heffer
buffet en cannage
© Anthropologie

Ce meuble en cannage apporte une petite touche rétro très intéressante. Associé à un tapis vintage et une galerie de cadre, ce buffet donne à cet pièce un esprit d’antan remis au goût du jour.

Ici, on casse les codes en associant le côté rustique du cannage avec l’aspect industriel du métal noir. Le petit plus de modernité : le meuble tout en rondeur. (Armoire HKLiving).

armoire en cannage
© Society19

Notre sélection shopping

Vous êtes maintenant convaincus que le cannage pourrait apporté un petit plus à votre intérieur ?

Voici nos pièces coup de cœur en cannage :

selection articles

#1 Suspension Screen de la marque Market Set, environ 400€

#2 Canapé cannage 210 Red Edition, environ 7000€

#3 Buffet Ecueil Alinea, 700€

#4 Chaise Mauricette Maison du Monde, 100€

#5 Tête de lit en cannage La Redoute Intérieurs, 290€

#6 Lampe à poser de chez Umum Design, 430€

Et vous, que pensez-vous de cette matière naturelle ? Allez-vous craquer pour cette tendance du cannage ?

Isabelle BONDANT

Issue du monde de la parfumerie, je suis passionnée de décoration depuis mon plus jeune âge. Douée d’une grande sensibilité, j’aime jouer avec les couleurs et les matières comme un parfumeur avec son orgue de matières premières. J’aime avant tout le mélange des styles, les meubles venus de tous horizons et les objets uniques qui décrivent le propriétaire des lieux.

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Retrouvez chaque semaine mes meilleurs conseils ! Actualités, tendances, articles, tout pour vivre le bonheur d’un intérieur bien décoré.